France FooT

Tout sur le FooT, le plus beaux sports ! Transferts et autres sont ici !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ngog, la gloire ou le vide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Game l3Gl



Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Ngog, la gloire ou le vide   Jeu 24 Juil - 20:34



Sous contrat jusqu’en juin 2009, David Ngog a été transféré par le PSG à Liverpool où il a signé pour quatre ans. L’avenir dira si sa carrière va décoller en Angleterre. Ou si elle va s’échouer sur les bords de la Mersey.


Dixième journée de L1 le 6 octobre 2007. Au Parc des Princes, Paul Le Guen décide de titulariser en pointe David Ngog aux côtés de Pedro Pauleta face à Rennes. Pour la première fois de sa carrière, Ngog débute dans le onze parisien. Pour une défaite quatre-vingt dix minutes plus tard. La semaine suivante, à Valenciennes, l’Aigle des Açores s’assoit sur le banc comme bon nombre des cadres dans une spectaculaire action de communication de Le Guen. Ngog, lui, est encore titulaire avec à ses côtés Loris Arnaud, Grandi Ngoyi, Mamadou Sakho (avec le brassard) et Younousse Sankharé. C’était le temps béni de la jeunesse parisienne. Mais cela ne durera qu’un temps. Présenté comme l’avenir du club, le longiligne attaquant (1m88 pour 75 kilos) ne sera resté chez les pros parisiens que le temps de dire « ouf, on n’est pas descendu ». Celui qui est né un 1er avril, comme Franck Ribéry, a en effet décidé de ne pas donner suite aux discussions timides de prolongation de son contrat (qui courait jusqu’en 2009) entamées avec son club. Et il a rejoint l’Angleterre, direction Liverpool.

Pour ce cousin de Jean-Alain Boumsong, ce départ n’est pas une surprise au vu des derniers mois plutôt orageux vécus du côté du Camp des Loges. Paul Le Guen a ainsi stigmatisé son manque d’envie et a pointé du doigt son comportement jugé trop dilettante. Pourtant, celui qui évolue dans l’axe mais que l’entraîneur parisien a parfois utilisé comme milieu droit (sans grand succès) possède des arguments pour repousser l’image de mauvais garçon que certains voudraient un peu vite lui coller. N’a-t-il pas offert l’un de ses premiers maillots à son formateur en signe de reconnaissance ? Même Pedro Pauleta, au moment de son entrée dans l’équipe, n’avait que des mots doux pour celui qu’il voyait déjà comme son successeur. Mais à cet âge-là, on peut vite changer, surtout quand on est projeté sur le devant de la scène aussi vite. Et tant pis si on quitte ensuite la Ligue 1 avec un compteur bloqué à un petit but inscrit en dix-huit apparitions.

Régulièrement appelé en équipe nationale de jeunes, le joueur a-t-il souffert, comme tout le monde à Paris ces derniers mois difficiles, d’une instabilité l’empêchant de discuter sereinement d’un projet d’avenir ? Ou alors a-t-il été séduit par le lustre de Liverpool et par le charme des Livres Sterlings qu’on lui faisait miroiter ? Toujours est-il qu’il quitte, à 19 ans, le championnat de France pour l’un des meilleurs clubs du monde. Mais pour y faire quoi ? Certains le comparent rapidement à Nicolas Anelka, parti au même âge du PSG pour chercher fortune et gloire à Arsenal. D’autres préfèrent montrer du doigt le temps perdu en réserve et en prêt de Sinama-Pongolle et Anthony Le Tallec. Car il faudrait être fou pour croire que Ngog va pouvoir rivaliser avec Fernando Torres, Dirk Kuyt ou Ryan Babel la saison prochaine. Ou même qu’il accrochera régulièrement une place dans les dix-huit malgré les départs de Crouch et peut-être de Voronin. Du côté d’Anfield, Ngog sera avant tout en post-formation. Au risque de disparaître complètement de la carte du football. Mais avec un contrat de quatre ans, son avenir est au moins assuré jusqu'en 2012. A lui désormais de faire son trou et de faire taire les sceptiques. A commencer par Paul Le Guen.

Source : Football 365
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://francefoot.forumsactifs.com
Dylan



Masculin
Nombre de messages : 36
Age : 18
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Ngog, la gloire ou le vide   Mar 29 Juil - 13:07

il é fore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ngog, la gloire ou le vide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pompe à vide ? Demarre pas...
» Rassemblement Camions et vide grenier à Mendig Allemagne
» jument vide en fin de saison
» Vide Garage!
» mes vitesses passent dans le vide (résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France FooT :: FooT :: » Transferts-
Sauter vers: